FAQ

Puis-je bénéficier des services de la bibliothèque du CAPJC ?

Oui, si vous êtes  journaliste ou  communicateur professionnel ou si vous suivez une formation au Centre. Seule la consultation sur place est permise. Les prêts de livres et de documents sont interdits.

Le CAPJC peut-il organiser des actions de formation ou de conseil au sein même des entreprises ?

Oui. A la demande des entreprises elles-mêmes. Dans ce cas, les entreprises prennent en charge la totalité du coût de l’opération demandée.

Le CAPJC peut-il organiser des stages à la carte ?

Oui. A la demande des entreprises de presse et des autres médias. Dans ce cas, ces entreprises prennent en charge la totalité du coût de l’opération demandée.
Le Centre n’organise pas, cependant, des stages individuels à la carte. Leur coût serait trop élevé pour le demandeur.

Je souhaite poursuivre des études supérieures en journalisme. Comment faire pour m’inscrire au CAPJC ?

Le CAPJC n’est pas une école ou une université. Il ne donne aucune formation de base en journalisme. C’est un centre de formation continue et de perfectionnement. Il ne délivre pas de diplômes. Il organise des stages de perfectionnement de courte durée à l’intention des professionnels des médias et leur délivre une attestation de stage s’ils assistent aux trois quarts des séances au moins.

Comment m’inscrire dans les sessions de formation et de perfectionnement en journalisme et communication du CAPJC ?

Vous ne pouvez vous inscrire que si vous êtes déjà un professionnel des médias et que vous répondez aux pré-requis exigés pour la formation désirée.
Généralement, c’est votre organisme qui se chargera de vous inscrire. L’inscription individuelle est également possible mais toujours pour un professionnel, même s’il est momentanément au chômage ou free-lance. Dans ce dernier cas, la personne s’acquittera elle-même des frais de stage.

Le CAPJC organise-t-il des cours à distance ?

Pas encore. Cela viendra.

Le CAPJC délivre-t-il des diplômes ?

Non, le CAPJC n’est pas une école diplômante. C’est un centre de formation et de perfectionnement en journalisme et communication. Il ne délivre pas de diplômes. Il organise des stages de perfectionnement de courte durée à l’intention des professionnels des médias et leur délivre une attestation de stage s’ils assistent au moins aux trois quarts des séances.

Quel est le public cible du CAPJC ?

Essentiellement les professionnels tunisiens, arabes et africains des médias traditionnels (agence, presse écrite, radio et télévision) et ceux des nouveaux médias (presse et médias électronique, sites Web…). Le centre s’adresse également aux communicateurs (attachés de presse, directeurs de communication, publicistes…).

Le CAPJC est-il un centre inter-régional "africain" et si "non" pourquoi son appellation porte-t-elle le qualificatif d’"africain" ?

Le CAPJC est un centre entièrement tunisien, de droit, de financement et de direction. Aucun pays africain ne participe à son financement ou à son administration. La Tunisie a, cependant, voulu lui donner une vocation africaine à la fois pour servir les médias des pays africains et en souvenir du fait qu’elle a donné son nom au continent (l’ancien nom de la Tunisie est, en effet, Ifriquiya)